Millenium, le polar qui vient du froid

Publié le par kristel


"Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes", "La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette", "La Reine dans le palais des courants d'air", trois titres intrigants pour une trilogie suédoise originale, mêlant journalisme, politique et cyber espionnage. Un des hits de l'année en librairie et une belle réussite pour les éditions Actes Sud.



Mikael Blomkvist est un journaliste connu pour avoir révélé de multiples scandales à travers ses articles publiés dans le mensuel Millenium, magazine d'investigation. Star des médias, il ne lâche jamais une enquête avant de l'avoir résolue et publiée, quitte à bouleverser toute la Suède par ses révélations. Contacté par Henrik Vanger, un gros industriel qui recherche depuis quarante ans la vérité sur la disparition de sa nièce, il sera secondé dans cette enquête par une étrange enquêtrice privée, Lisbeth Salander,
Petit génie de l'informatique, jeune, malingre, tatouée, un brin gothique, officiellement psychopathe, Lisbeth a passé son adolescence dans un asile. Elle est le sujet central du tryptique, et dans le second tome, se retrouve au coeur de l'intrigue : l'enquête de Millénium sur la prostitution venue des pays de l'est se révèle liée à un sulfureux personnage, ancien espion russe et gangster patenté qui est intimement liée à la vie de Lisbeth. Sans révéler l'intrigue qui nous mène au dernier tome de la trilogie, l'histoire se densifie avec l'entrée en scène des services secrets suédois, la Säpo, la police et même l'intervention du gouvernement.


L'auteur, Stieg Larsson est décédé d'une crise cardiaque à l'âge de cinquante ans, juste après avoir remis la trilogie à son éditeur. Il est donc impossible de trouver une interview de l'écrivain faisant la promotion de son projet. Larsson était un journaliste brillant, célèbre dans son pays comme rédacteur en chef d'Expo, revue luttant contre l'extrême droite. De ce fait, on peut penser que Blomkist est une sorte d'alter ego de l'auteur, luttant contre toutes les formes de corruption par le biais de son journal, Millenium. La lecture de la trilogie est plaisante, on s'attache très vite au héros et à sa quête : sa réhabilitation dans le monde du journalisme suédois. L'enquête sur le tueur aux fleurs séchées résolue, on s'attaque au tome 2 en espérant surtout retrouver Lisbeth, la punkette à fleur de peau. Et on n'est pas déçu, elle se retrouve au centre de l'histoire, une histoire sombre et glauque de meurtres sur fond de prostitution et d'espionnage. Le tome 3 conclut la trilogie en révélant tout de la vie de Lisbeth Salander. Et là, on se dit qu'on aurait pu avoir un tome 4 ou une série d'enquêtes Blomkist/Salander, deux héros devenant des personnages récurrents...


Larsson a le don de faire exister tous les personnages peuplant la trilogie, chacun se retrouvant mêler à l'histoire par des liens qui se forment au fil des pages. Cependant, certains passages ne sont pas d'une lecture aisée, surtout quand, comme moi, on ne connaît rien à la culture et à l'histoire suédoise. En effet, l'intrigue est fortement liée à l'histoire politique du pays (par exemple, de nombreuses allusions à l'assassinat du premier ministre suédois Olof Palme en 1986 sont faites) et à l'organisation de ses services secrets, la Säpo. De même, les personnages principaux sont inspirés des romans d'Astrid Lindgren : Lisbeth est une Fifi Brindacier moderne, un symbole féministe, et le surnom de Mikael, Super Blomkist fait écho à un autre personnage de la romancière, un gamin détective. Ces références mises à part, l'intrigue tient en haleine jusqu'à la fin, faisant de Millenium un polar moderne et nerveux, peuplé de journalistes incorruptibles et de hackers surdoués.



Millenium représente aussi un gros coup pour les éditions Actes sud, donnant un coup de projecteur à Actes Noirs, nouvelle collection dédiée au polar et créée en 2006 pour accueillir le premier tome. La présentation soignée, le graphisme et les illustrations choisies participent au succès de la trilogie. Sans tapage médiatique, le bouche à oreille a tellement bien fonctionné que les trois romans sont devenus une des meilleures ventes en France cette année.
Après son triomphe dans le nord de l'Europe, Millenium est en passe de devenir un succès littéraire international. En France, une adaptation cinématographique est envisagée. Là, je me demande : qui pour jouer Lisbeth? Et comment ne faire qu'un film de cette imposante trilogie d'un millier de pages? A suivre donc...

 

                               

Publié dans books

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

silvi 26/05/2009 14:07

BONJOUR, pour répondre à ta question sur le lvire le 1ème manuscrit, tu peux le lire si tu es passionné par la trilogie, personnellement je l'ai trouvé intéressant et ludique . voir mon article si tu ne l'as pas déjà fait.
amicalement silvi

kristel 22/02/2009 13:27

merci bcp lisbeth pour l'info!!

Lisbeth 15/01/2009 18:11

Pour en savoir plus sur la trilogie Millénium, lire Le Mystère du quatrième manuscrit par Guillaume Lebeau aux éditions du Toucan paru il y a peu.

Romain 06/01/2009 09:32

Ca me donne envie de lire la trilogie tout ça..
Bonne année Kristel et continue à écrire j'adhère ^^